Philosophie

Derrière WIT Joaillerie

se trouve une créatrice française, Aurélie, mais aussi une philosophie de vie.
Passionnée par l’Art sous toutes ses formes tout autant que par les sciences, j’ai développé un point de vue riche de mes expériences tant théoriques qu’humaines. Le savoir-faire, l’intelligence du geste est quelque chose d’une grande noblesse à mes yeux, à ce titre nombreuses sont les personnes qui tiennent une place privilégiée dans mon coeur, loin de considérations clivantes telles qu’un statut social, une origine ethnique ou un genre.
Pour moi toute fin constitue le début d’un nouveau Cycle, la Vie, la Nature évoluent sans cesse et se doivent d’être célébrées et appréciés à leur juste valeur.
Cela me permet de voir les choses avec plus de perspective et de distance.
En effet si nous acceptons que tout est lié que ce soit par ces indices que l’on retrouve dans des formes similaires en observant les branches d’un arbre, d’un corail, les bois d’un cerf, cette portion fractale de notre environnement. Ou même à un autre niveau le fait que nous soyons constitués de minéraux que nous prenons à la Terre par notre alimentation avant d’y retourner un jour.
Travailler sur ces contours similaires en utilisant des matériaux qui ont plusieurs millions d’années inspirent une humilité mais également un détachement salvateurs pour traverser l’existence de façon plus sereine en se centrant davantage sur ce qui en fait tout le charme.
La beauté esthétique et morale sont mes notions et aspirations perpétuelles, en accord avec mon profil atypique.
Je pratique donc une sorte d’épicurisme du quotidien, un Carpe Diem qui se concrétise avec Witness of the End (WO+E) sous la forme d’un bijou.
Des bijoux protecteurs, en hommage au Temps qui passe, à la Nature, créés pour apporter Bonheur et Bien-être à leur destinataire.

Anneau en argent dans une pince brusselle

L'éthique dans mon métier.

Très concernée par les problématiques d’artisanat local ainsi que de protection de l’environnement, je conçois et réalise moi-même toutes mes pièces dans mon atelier en région parisienne à partir d’argent recyclé, d’or fair mined. Je source par ailleurs un maximum de ses minéraux auprès de mines respectueuses de ses valeurs, ou utilise des pierres de synthèse.
Dans notre ère technologique avancée, je n’admets pas avec la quantité d’informations, les systèmes de communication à notre disposition de ne pas agir à mon échelle pour contribuer à la protection de l’environnement tout autant qu’à celle des personnes.
Plurihandicapée et autodidacte, loin de vouloir être plainte, je veux par ma démarche prouver que chacun avec ses forces, ses faiblesses, ses besoins peut faire avancer les choses.
Un océan n’est-il pas après tout qu’un ensemble de gouttes d’eau ?

Véritable touche à tout j’ai découvert dans la bijouterie un moyen d’expression d’une très grande richesse qui me permet d’explorer, d’expérimenter une infinité de sujets. La création a toujours été pour moi le moyen le plus simple pour communiquer avec mes semblables.
Au delà des mots, les formes, les couleurs, la lumière ont toujours eu un impact très important pour moi en me paraissant avoir une notion universelle tout en étant libre d’interprétation.

J’ai une grande affinité pour le moment dans mes réalisations avec la technique dite de cire perdue car elle me permet en sculptant d’atteindre une fluidité et un niveau de détails qui me parlent.
Cette matière première, par le niveau de complexité qu’on peut atteindre en la travaillant, a un effet proche de la méditation sur moi.
J’aime passer des heures à travailler une forme, la voir évoluer sous chaque coup de scalpel et me rapprocher de plus en plus du rendu idéal que j’ai en tête.
Je m’épanouis avec cette technique qui m’a permis de développer mon style signature : un baroque organique.

Une autre émotion qui ne se tari pas, c’est l’excitation et l’émerveillement qui accompagne la découverte de la fonte réalisée à partir d’une cire. Le bijou devient réel !
Je propose plusieurs finitions pour mes différentes parures car j’adore apporter cette dernière touche identitaire à une pièce.
En fonction du métal, une chose aussi simple qu’une patine, un rendu brossé, satiné ou un polissage miroir vont changer totalement la perception du regardant sur le bijou.
Prenez mes pièces telles que Bermudes.
En or avec une turquoise, elle vous fait penser à l’été, une plage de sable chaud sous un soleil doré.
En argent brossé elle prend un coté industriel, patinée c’est une exploration des fonds marins tandis qu’avec un rendu brillant c’est tout de suite les elfes de l’univers Tolkien qui s’imposent à votre esprit !
Cette versatilité, ces interprétations spontanées différentes pour des déclinaisons d’un même objet me fascinent totalement.

Trio de bagues de la collection entre bois et marées

J’espère qu’en en ayant appris davantage sur moi, vous comprendrez que s’offrir ou se faire offrir un bijou WIT Joaillerie, c’est participer à la transformation de notre monde vers plus d’éthique, soutenir une petite entreprise locale tout en recevant une création faite avec amour et respect.
A très bientôt via le formulaire de contact ainsi que sur le blog où je vous invite à laisser vos commentaires et impressions !